DECOUVRIR LA CATALOGNE - DESCOBRIR CATALUNYA

DECOUVRIR LA CATALOGNE - DESCOBRIR CATALUNYA

Perpignan

Un petit topo rapide sur la ville de Perpignan :

Préfecture du département des Pyrénées-Orientales 

110 000 habitants située au centre de la plaine du Roussillon.

L'origine du nom vient de "Perpinianus", qui serait le nom  du propriétaire d'une villa romaine.

 

Grandes dates de l'histoire de Perpignan :

 

Epoque romaine

L’histoire de Perpignan ne commence pas avant le Xe siècle. L'oppidum de Ruscino (actuel lieu-dit de Château-Roussillon ou Castell Rosselló), situé à l’est de la ville, était le siège de l’administration romaine de la région. "Roussillon" vient de "Ruscino".

 

Du début du Moyen Âge au royaume de Majorque

Capitale du comté de Roussillon. 

En 1172, rattachement à la couronne d'Aragon.En 1197, Perpignan reçoit une charte communale. Ses habitants disposent de privilèges étendus, comme celui d’élire des consuls : un par « main » chaque main représentant une classe sociale.

La Mà Major ("Main majeure") représentant : les bourgeois, les négociants aisés, les banquiers. Cette main fournissait les deux premiers consuls.

 La Mà Mitjana ("Main moyenne") représentant les marchands , les drapiers et les tisserands (le commerce et le parage du drap étaient une industrie florissante à Perpignan), les hommes de loi et les écrivains. Ils étaient représentés par les troisième et quatrième consuls. 

 La Mà Menor ("Main mineure") représentant les artisans, les jardiniers, les petits propriétaires exploitants, les maîtres ouvriers, représentés par un cinquième consul.


La capitale du royaume de Majorque

Entre 1276 et 1344, âge d’or de Perpignan qui  est alors la capitale continentale du royaume de Majorque constitué par Jacques le Conquérant pour Jacques, son fils cadet. Le royaume de Majorque était constitué des îles Baléares, du Roussillon, de la Cerdagne et de la seigneurerie de Montpellier. 

Au cours de cette période Perpignan connaît un essor industriel et commercial important grâce notamment à son rôle politique ; sa structure consulaire et corporative, sa population active de pareurs de draps, teinturiers, etc.

 

Réintégration dans le royaume d'Aragon jusqu'à l'annexion au royaume de France

En 1344, Perpignan perd son statut de capitale par la réintégration du royaume de Majorque dans la couronne d’Aragon. 

En 1463, Louis XI occupe Perpignan mais la ville se soulève contre les Français en 1473. Après un siège très dur, qui se termina le 2 février 1475, Perpignan se voit attribuer le titre de « Fidelissima villa de Perpinyà » (Fidèlissime ville de Perpignan) (Voir ma Newsletter).

En 1493, Charles VIII restitue le Roussillon et la Cerdagne aux rois catholiques Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille.

Place avancée de la monarchie espagnole face à la France depuis 1479, Perpignan devient un enjeu entre France et Espagne.  Elle sera prise par les armées de Louis XIII en 1642 et annexée avec toutes les "comarques" (régions en catalan) du Roussillon : Conflent, Vallespir, Capcir, Cerdagne, y compris la terre occitane des Fenouillèdes. Pour arriver jusqu'au rattachement définitif au royaume de France sous Louis XIV par le traité des Pyrénées de 1659.

 

 




02/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser