DECOUVRIR LA CATALOGNE - DESCOBRIR CATALUNYA

DECOUVRIR LA CATALOGNE - DESCOBRIR CATALUNYA

Ermitage de Cases de Pene

 

Pour faire suite au diaporama d'une balade au-dessus de Cases de Pene, un bref historique de cette ermitage.

Chapelle consacrée à la Vierge – Pena signifiant « rocher » en catalan. Située au sommet
du pic Rodon à 355 mètres d’altitude.

La chapelle est située sur le site d’un ancien château (castellum de Pena), bâti au Xe siècle par le comte de Besalú. La position géographique du château permettait de contrôler la vallée de l’Agly et les abords de la frontière, située à l’époque au-delà d’Estagel, Vingrau et Opoul.


La découverte d’une image de la Vierge par un boeuf qui paissait avec son troupeau à proximité des
lieux, est à l’origine de la construction de la chapelle. L’animal attira par ses mugissements l’attention
du berger qui, à son tour, découvrit la Sainte Image.
On sait que jusqu’en 1414 le château subsistait encore, avec la construction d’une citerne datée de
cette époque.
Au XVIIe siècle avec l’essor des ermitages en Roussillon, le site fut aménagé avec un logement pour
l’ermite et on retrouve l’ermitage sous le vocable de Hermita de Nostra Senyora de Cases de Pena.
Au moment de la Révolution, l’ermitage fut vendu et racheté par la municipalité de Cases de Pène. Il
fut rouvert au culte et à nouveau habité par un ermite en 1848.
Le dernier ermite disparut dans les années 50 du siècle dernier.

Le promontoire de l’ermitage fut le lieu d’un évènement dramatique d’une jeune fille qui, poursuivie par les Sarrasins escalada le rocher et se jeta dans le vide. 
Elle pria la Vierge Marie et vint tout doucement se poser au fond de la vallée. On parle de ce lieu comme du « Salt de la donzella ».

De 1920 à 1926, un ermite intéressant vivait à l’ermitage de Cases de Pène : un ancien géomètre
dénommé Vicere, qui aurait été l'inventeur de la borne kilométrique. Il était divorcé et de ce fait en porte à faux avec l'église.
lNéanmoins, il vécut à l’ermitage en se rendant au village avec son âne pour y vendre des
pierres à aiguiser de sa fabrication.
Le logis de l’ermite a été restauré en 2000.

(Documentation : ermitage de Cases de Pene)

Certaines photos d'intérieur du montage sont malheureusement floues.

 

Lien diaporama :

Ermitage de Cases de Pene



12/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser