DECOUVRIR LA CATALOGNE - DESCOBRIR CATALUNYA

DECOUVRIR LA CATALOGNE - DESCOBRIR CATALUNYA

Les caves Byrrh à Thuir


 

Un incontournable du tourisme industriel des Pyrénées-Orientales : Les Caves Byrrh à Thuir.

Vers 1860, deux frères enfants de muletier, Simon et Pallade Violet, à l’origine marchands ambulants de tissu et de mercerie, vont s’installer à Thuir. Ils achètent une cave et élaborent un vin nouveau apéritif aux vertus thérapeutiques, le Byrrh , dans la composition duquel intervient le quinquina.

Le Byrrh est vendu  dans un premier temps aux pharmaciens pour son côté  « requinquant ». Les frères Violet  ne tardent pas à avoir des ennuis avec l’ordre des pharmaciens de Montpellier, car le Byrrh, bien que le Quinquina entre dans sa composition, n’est pas un médicament. Considéré toutefois comme boisson dite hygiénique, il  connaît un grand succès  à la fois national et mondial, entraînant l’essor de l’entreprise.

A partir des années 30, on dote l’entreprise de 70 cuves en chêne, chacune ayant une capacité de 2000 hl. Puis, en 1950, on édifie la fameuse « plus grande cuve du monde » en chêne, d’une contenance de 10 002 hl.  Autre construction remarquable, le hall central mis en place à la fin du XIXe.,  avec sa  grande verrière, construite  par les  ateliers de Gustave Eiffel.

La prospérité des Etablissements Violet va décliner après la deuxième guerre mondiale. Ils vont fusionner à la fin des années 60 avec  la CDC (Compagnie Dubonnet Cinzano ) pour être finalement absorbés par la société Pernod-Ricard en 1978. Ce qui sauvera l’entreprise mise en concurrence par les vins doux naturel et le désintérêt des jeunes générations pour les vins apéritifs .

Cette fusion sera  salutaire et permettra de sauver cette entreprise, grand nom de l’industrie viticole française.

Un nouveau parcours de visite a récemment été mis en place. Je regrette en ce qui me concerne, l’ancienne formule de visite qui permettait davantage de mieux cerner le côté production et surtout de pouvoir admirer la verrière d’Eiffel, que l’on aperçoit  maintenant de loin sur le parcours de la visite et décrite par le biais d’un petit diaporama.

Ce petit exposé n’est qu’un résumé de la grande histoire des Ets. Violet-Byrrh. Le mieux est bien sûr d’effectuer une visite sur site organisée par l’office de tourisme de Thuir.

Visite effectuée le 2/07/2014.



23/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser